Ma fille, ma princesse, mon essence, ma flamme,
Avant que tu ne sois conçue, mon âme cherchait ton âme,
Quand tu es née, mon cœur, en ce jour, a découvert la joie,
Et le sais-tu, la tristesse s’est écartée, pour la première fois.

Tu es un ange, mais parfois les anges brûlent leurs ailes,
Tu es tombée si durement, tu avais perdu ton étincelle,
Et moi, comme je m’en veux, si tu savais, de ne pas l’avoir vu,
Ce fut ma plus grande erreur, et croire t’avoir perdue …

Mais tu es revenue, comme en lambeaux, toute cassée,
Patiemment j’ai recollé les morceaux, pour te relever,
Peut-être t’ai-je trop protégée, ou pas assez, je ne sais,
Prends le temps, de rentrer en toi, d’être toi, de méditer.

J’ai coupé le cordon, aujourd’hui tu es femme,
J’ai arraché un bout de mon cœur, de mon âme,
Mais tu es issue d’une lignée de femmes sacrées,
Tu es un colibri, un oiseau de paradis qui doit s’envoler.

Alors vole mon ange, toi, si éprise de liberté,
Vole sans te retourner, sans regarder le passé,
Je sens qu’il y a pour toi un destin, juste divin,
Vole mon ange, prends mon amour, et lâche moi la main.
****
dsc_0007-1

Publicités

6 réflexions sur “A ma fille.

  1. Laisser l’oiseau s’envoler avec ses propres ailes ! Est un acte d’amour extrêmement fort. Un poussin même si il se transforme ; reste un poussin pour sa maman :-). Ta fille est armée pour vivre pleinement ce destin divin qui est une prolongation du tien. Te lâcher la main et vivre enfin ! C’est avoir la certitude pour elle ; que sa maman est en sécurité dedans et dehors. C’est aussi abandonner ses craintes, peurs et les transmuter en liberté d’être et de faire sans être parasiter par des souvenirs parfois lourds. C’est bon, beau à lire et ressentir.

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois qu’effectivement on élève nos enfants dans ce but … Les aider à s.envoler un jour … Et même si, ce n’est pas toujours simple, c’est la seule façon de les aider à devenir vraiment adultes. Merci ma belle amie !

      J'aime

  2. Magnifique poème si touchant ! Pas facile d’être mère, savoir trouver le juste milieu entre protection et sur protection quand l’amour vous éblouit et inonde votre coeur. Pas de culpabilité ma douce amie, j’ai pu voir ta fille et j’ai perçu dans son regard tout l’amour qu’elle te porte.
    La laisser s’en aller, quitter le nid pour faire sa Vie loin de Toi, c’est une nouvelle preuve d’amour que tu lui fais, que vous vous faites toutes les deux.
    Merci encore pour tes mots d’amour. ❤️

    Aimé par 2 personnes

    1. En effet, l’équilibre est difficile à trouver, particulièrement quand on est seule … Et cette complicité qui nous unit ne doit pas l’empêcher de vivre sa vie de femme ! Merci à toi de tes commentaires toujours si justes et pertinents ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s