La vie est un mouvement perpétuel, tout bouge, bruisse, frémit à tout instant. En dormant nos cellules se régénèrent, le sang n’en finit pas de bleuir nos veines, nos yeux suivent en s’agitant le mouvement de nos rêves. Et ailleurs, lors que nous sommes endormis, d’autres s’éveillent, travaillent, vivent, aiment, bougent. La mer inspire et expire, s’amuse du choc des vents puissants, les forêts soupirent d’aise de ce qui fourmille en elles. La terre tourne autour du soleil et notre système solaire est en mouvement dans notre galaxie qui elle-même se meut dans l’univers. Tout est mouvement.

Et cette pensée du mouvement, me rappelle mon petit frère.
Luc a perdu l’usage de ses jambes à l’âge de quinze ans, suite à une opération du dos ratée. Le choc … la sidération ! Comment pouvait-il vivre désormais, comment marcher, courir, danser, comment traverser l’adolescence sans ses jambes ? Cela a pris du temps et des larmes de rage mais il a appris. Avec une force de caractère et une ténacité féroce, il a réappris le mouvement. Saviez-vous que l’on pouvait marcher, courir, danser en fauteuil roulant ? Il l’a fait, il a relevé tous les défis.

Mais le plus beau des défis qu’il ait relevé a été celui d’enseigner aux autres que la vie est mouvement. Il a aidé tous ces jeunes qu’il croisait dans le centre de rééducation où il travaillait, ces jeunes qui du jour au lendemain, par un accident de la vie se retrouvaient là, le corps et le cœur brisés, il leur a réappris le mouvement, et que même là, quand tout semble fini, le mouvement revient et avec lui revient la vie.

Luc est décédé le 16 octobre 2016. Il était encore jeune, sans prévenir son corps trop abimé a lâché. Il était mon frère, mon meilleur ami, parfois mon fils. Il était un Homme. Il était une lumière pour ceux qui ont croisé son chemin, il nous apprenait à ne jamais abandonner, à nous relever, à voir le beau dans les ténèbres, à comprendre que la vie est mouvement et que le mouvement est la vie.

Quatre ans déjà, j’ai tant pleuré, je ne pouvais te laisser partir ! Aujourd’hui je suis en paix avec cela, parce que je sais que tu accompagnes chacun de mes pas.

Tu es dans mon cœur pour toujours, à chaque mouvement de vie.
Je t’aime mon petit Yoda ❤

****

****

Merci Célestine pour ce que ton texte m’a inspiré 🙂
http://celestinetroussecotte.blogspot.com/

41 réflexions sur “Mouvement perpétuel.

  1. Merci Catherine,
    Je suis toujours ému quand je lis une histoire si bien ecrite où chaque mot vient éveiller mon émotion. Plus qu’une histoire, c’est un magnifique hommage que tu rends à ton frère, à qui il était et à son engagement.
    Encore une fois, merci
    Amitiés
    John

    Aimé par 1 personne

  2. C’est tellement dur de perdre un frère. Une partie de nous même qui est partie, notre enfance…
    Nous aussi on a perdu notre frère. Trois cancers successifs. Le premier a même pas 20 ans.
    Donc je comprends. Et je suis profondément touchée par ce bel hommage.
    Je t’embrasse, ma Kathy. Prends soin de toi. Et bon courage pour ton déménagement aménagement 😘❤🌹

    Aimé par 1 personne

    1. Ce qui a été le plus douloureux c’est que vraiment il était bien plus qu’un frère. Pour te dire je n’ai pas ressenti la même chose à la mort de mon père que pourtant j’aimais beaucoup.
      Je t’embrasse fort ma Solène et gardons notre joie de vivre en cette période perturbée. 😘❤️

      J'aime

  3. Je suis très touchée que mon billet t’ait inspiré un aussi beau texte.
    Le thème de ton billet est très émouvant, et j’en ai presque des larmes. Et puis je suis désolée de venir si tard, tu sais que je ne suis pas très assidue en ce moment…Ça va peut-être aller mieux avec le confinement.
    Je t’embrasse du fond du coeur, du bout de l’âme.
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Aimé par 1 personne

  4. Que c’est beau ce que tu écris Catherine, vraiment très touchant. On sent dans ces quelques lignes et ces photos partagées une vraie force de vie.
    Merci de partager cela avec nous aujourd’hui.
    Je t’embrasse très fort et suis heureuse de te savoir en paix.

    Aimé par 1 personne

  5. Catherine,
    Ton hommage est très émouvant, dans tes lignes tu arrives à faire briller toute la force d’Amour, de Foi en la Vie et de Générosité de ton frère, c’est palpable…
    Sa lumière intérieure encore bien vivace frappe en chacun de tes mots.
    merci Catherine

    Aimé par 1 personne

  6. Magnifique hommage que tu rends à Luc qui était, comme tu le dis, à la fois ton petit frère, ton confident, ton guide, ton fils. Tu l’as porté à bout de bras au sens propre comme au sens figuré. Il était toujours présent auprès de toi même quand vous étiez chacun chez vous à une demi heure de voiture.
    Je t’ai sentie tellement dévastée lors de son décès que j’ai pensé un moment que tu ne t’en remettrais pas, Tu semblais glisser dans un profond abîme.
    Petit à petit, pas après pas, tu es parvenue à te relever avec une faculté de résilience qui me bluffait.
    C’est vrai que dans la vie rien n’est ni jamais joué d’avance ni définitivement perdu.
    Il ne faut jamais perdre espoir et surtout croire en la magie de la vie même dans les heures les plus sombres.
    Merci infiniment mon âme cœur pour ce touchant hommage que tu rends à ton petit Yoda. Je te serre très fort contre mon cœur 🥰❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as raison. Il était présent pour moi comme je l’étais pour lui. Et j’ai vraiment été dévastée par son départ c’était comme une faille qui s’ouvrait sous mes pieds, un abime dont je n’arrivais à sortir. J’en suis sortie en fait avec toi (je savais tu ?) lors de notre voyage au Maroc.
      Cette force de se relever je la tiens de lui !
      Merci à toi de tes mots qui le touchent profondément. Je te serre fort contre mon cœur ma belle âme coeur 😘❤️🙏

      J'aime

      1. Ce voyage ensemble dans le désert sud marocain a été guérisseur à tout point de vue. Je n’ai jamais connu un moment aussi intense alors que le temps s’écoulait doucement. Nous étions en dehors du temps. Toutes les conditions étaient réunies pour que nous nous délestions toutes deux de nos blessures.
        Tu sais, une fois, cette pandémie passée, nous repartirons sur les routes …
        Belle soirée ma douce amie
        Je t’embrasse

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s