Miss Toccata

Miss Toccata

Je vous présente Miss Toccata, c’est une femme comme vous, comme moi, sans histoires, sauf qu’un jour … patatras ! Elle est maintenant toute de guingois.

Il y a six ans, eh oui ma p’tite dame six ans déjà, du jour au lendemain, son corps a commencé a faire des drôles de trucs. Au moment de se coucher, de dormir, son corps a envie de danser la gigue, il saute, sursaute, un bras par ci, une jambe par là, et puis la tête qui part à gauche, à droite. Pout tout vous dire, c’est difficile à décrire ! Elle ressemble à la fille dans le film L’exorciste, bon en moins dramatique quand même, Miss Toccata n’est pas complètement toquée. Ah oui j’ai trouvé : c’est comme si elle avait une bestiole en elle, on va appeler la bestiole Mr Rufus, qui veut à tout prix sortir se balader la nuit. Et il ne ménage pas sa peine, croyez-moi ! Forcément ça complique un peu la vie ce genre de chose, en premier lieu ça l’empêche de dormir, donc elle est fatiguée, donc elle n’arrive plus à travailler, donc elle a moins le moral, donc … il y a encore plein de « donc » que je pourrais vous citer … Et puis si Mr Rufus voulait juste faire le tour du quartier ça pourrait encore aller, mais c’est qu’il en veut toujours plus celui-là et que parfois il fait de sacrées virées, ça peut durer des heures !

Alors chaque nuit Mr Rufus fait la java et chaque matin Miss Toccata est par la fatigue ravagée ( bon quand je vous dis le matin, humm, humm, mais on y reviendra ). Elle a vu des tas de médecins, certains d’ailleurs l’ont bourrée de médocs pour apaiser ses tocs. Le dernier consulté lui a demandé :  » Y-a t’il d’autres cas de maladies mentales dans votre famille ? » Gloups … d’un coup sa bouche s’est asséchée, son estomac est tombé dans ses pieds, et elle a eu froid, juste là. Pour tout vous dire, son cerveau n’en fait qu’à sa tête, il envoie des infos loufoques à ses nerfs et ses muscles, et voilà … TaDaDa !!! Bienvenue Mr Rufus …

Le psy lui fait fouiller son passé ( eh oui elle consulte ), celui-là n’est d’ailleurs pas toujours sympa ( le passé, pas le psy, ça va vous me suivez? ) ; mais enfin, elle a fait avec pendant des années, c’est quoi ce plan à deux balles qu’elle ne comprends pas ? Hey l’Univers, tu me fais quoi ? Elle fouille, décortique son enfance, sa vie, parfois même dans les yeux ça pique. Elle, la pragmatique, la scientifique, elle veut comprendre, elle a besoin de faits, de mots que d’ailleurs personne n’ose lui donner.

Mais Miss Toccata, dans tout ce fatras, sait une chose : c’est qu’elle arrive encore à se mettre debout, qu’elle sait encore sourire et dire « merci, ça va », elle peut encore rassembler son courage chaque matin ( où presque ). Elle sait qu’un jour cette infime connexion qui lui manque se fera … Ce sera alors le temps de la vraie joie !

****

Merci de me laisser vos impressions, avez-vous envie de connaître la suite des aventures de Miss Toccata où pas ? C’est vous qui décidez sur ce coup là … Bisous plein de tendresses a vous tous les amis ❤

Publicités

Recueil Emotions de femme.

Recueil Emotions de femme.

Emotions de femme c’est une page Facebook :
http://www.facebook.com/emotionsdefemme

Emotions de femme c’est ce nouveau site internet :
http://www.emotionsdefemme.com

Et c’est aussi un recueil de poésie illustré de dessins et d ‘aquarelles, disponible à la vente.

Vous pouvez le commander sur Amazon, il est disponible à La Fnac, en France et pays francophone : Belgique, Suisse, Québec … Si vous le préférez, vous pourrez aussi le trouver ou le commander en librairie ; il sera référencé par DILICOM – Le réseau du livre.
Editeur : Editions Persée.
Auteure : Catherine Berthold

IMG_2281

Emotions de femmes, ce sont des peines, des douleurs … susurrées ou criées … et puis c’est la Vie, les joies, les enfants, l’Amour, une lueur d’espoir presque toujours ! Ce livre traite bien évidemment de mes émotions, mais aussi de celles de bon nombre de femmes et d’hommes qui s’y reconnaissent, s’y identifient !

Gratitude infinie à vous tous qui me suivez, qui m’avez donné la force de continuer, malgré la fatigue, la maladie, merci à tous de vos commentaires généreux, merci de votre douceur et de votre bonté.

Catherine.

 

« Le bonheur n’est pas dû, c’est ma volonté, mon choix,
Je décide d’ouvrir les yeux, de voir la beauté, la joie,
Je souris, le cœur en liesse à cette vie, délicatesse,
Je le clame, je le crie, je suis heureuse, je le confesse. »