Lentement le jour décline, gracieux il s’incline,
Ce jour va mourir,  j’y sens une présence divine,
Le bleu rougeoie, s’engourdit, la lumière décroît,
Demain renaitra-t’il, me dis-je avec effroi ?

Le soleil tire sa révérence,
La lune essaie un pas de danse,
Une à une, les étoiles s’éveillent,
Le ciel s’émeut de ces merveilles.DSC_0403

Une musique légère résonne,
Au loin un carillon qui sonne,
Le jour se meurt, politesse à la nuit,
Encore un jour en vie, parcelle d’infini.

Et le miracle persiste, le ciel va s’éclairer,
Le jour va s’allumer de ses rayons dorés,
Et tout renait, dans cette lumière perlée,
L’aube s’étire de ses langueurs diluées.

Merci, je suis encore là,
Merci, de ces merveilles ci-bas,
Merci, de cette beauté là,
Merci, de ce nouveau jour, halleluia !

****

Publicités

2 réflexions sur “Merci …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s