Longtemps j’ai pesté, râlé, vociféré,
Contre tout, la maladie, les difficultés,
Pourquoi moi? Dieu que t’ai-je fait,
Pourquoi cette vie, suis-je l’imparfait ?

Le malheur m’habitait comme collé, tétanisée,
La maladie s’en est mêlée, perdue, accablée,
J’ai oscillé, je suis tombée, comme fracassée,
Je me suis renfermée, enfermée, murée, terrée.

Une voix m’a susurré, suffit, debout, lève-toi,
Le passé n’est plus, réagit, laisse le désarroi,
Accepte, referme tes blessures, cicatrise,
La maladie est là, fait avec, arrête ta crise !

Et j’ai laissé aller, lâché loin, loin derrière,
Les blessures, les bleus, les pleurs, arrière !
J’ai ouvert des yeux plein de larmes contenues,
La beauté cachée en chaque être, j’ai entrevu.

Alors j’ouvre mon cœur à tout, à toi, à moi,
J’accepte sans courber le dos, les sens en émoi,
Et je vis le pardon, la bonté, l’amour, je souris,
La sagesse est bien là, un bout de bonheur, la Vie !
****DSC_0965-2-1.png

Publicités

2 réflexions sur “Acceptation.

  1. Cesser de se battre, de lutter corps et âme contre les aléas et les coups durs que la vie se charge de mettre en travers de notre chemin, accueillir, s’ouvrir, s’autoriser à recevoir le beau, le bon, l’amour … Voila une bien belle philosophie de Vie, une grande Sagesse assurément. ❤️️

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s