C’est une femme avec le cœur en bandoulière,
Elle a voulu aider, aimer cet homme un peu amer,
Il porte une indicible rage qui le tient en tenailles,
Qui lui grignote peu à peu les entrailles.

Elle a croisé tant de gens, avec tant de colère,
Meurtris en leurs cœurs et leurs chairs,
Abîmés par une mère forgée dans le métal, impitoyable,
De ces hommes qui ne voient en l’autre que l’irréparable.

Dans son ventre de femme, elle a compris,
Oui, elle a compris ce que l’homme a subi,
Qu’en ce jour il n’avait pas d’autre choix,
Que de lui faire porter à elle sa croix.

Mais quand on ne veut pas faire ce chemin,
De comprendre, d’entendre d’où l’on vient,
On reproduit inlassablement, par tous les temps,
La douleur devient rancoeur, haine au fil du temps.

Elle a décidé de se protéger, elle a repris son cœur,
Elle est partie loin de cet homme, de ces frayeurs,
Parce qu’il ne peut comprendre, elle doit le quitter,
Parce qu’il ne peut entendre, elle doit s’en aller.

Et en elle monte une sourde colère,
Comme une vague lourde et primaire,
Son cœur hurle en un cri silencieux,
Dieu, aide-là à retrouver les justes cieux.

Elle aurait aimé le sauver lui,
Elle aurait aimé être sauvée par lui,
Elle veut lui dire qu’en son cœur il sera toujours,
Qu’il sache combien était grand son amour.
****
IMG_0276-1

Publicités

6 réflexions sur “Amour perdu.

    1. Oui je l’ai appris aussi et c’est cela que je voulais partager. Parfois une relation est là pour nous apprendre a nous sauver nous même … On est bien dans l’amour que libre et certainement pas en voulant changer l’autre. Merci Solene. Bien amicalement.

      J'aime

  1. On ne peut pas changer les gens tout au plus les amener vers une plus grande conscience de leurs maux. On ne peut pas les sauver non plus quand ils deviennent aveugles et sourds, dominés par leur ego et qu’ils sombrent corps et âme dans la colère, la rage, l’amertume, le fiel envers leurs prochains 😌 c’est ainsi et il faut bien se rendre à l’evidence. Tu as tout tenté, a tendu la
    main et ouvert ton coeur et fini par comprendre que c’etait toi qu’il fallait sauver pour ne pas te laisser engloutir à ses côtés par ses assauts de haine. Je respire enfin de te savoir à l’abri 🙏😘

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s