« La maladie chronique est l’expérience même de la contradiction, l’expérience du conflit entre une tendance au chaos et à l’usure, et la résistance, l’inventivité d’un malade qui cherche à y nicher une vie supportable et à y insuffler espoir et liberté. C’est l’épreuve d’une double vie imposée »
Céline Lefèvre – le Monde 19.08.18

C’est exactement cela !

Les jours où les maux sont comme dilués,
L’espoir renaît, comme un souffle de printemps,
C’est une lumière qui s’allume,
Une renaissance de l’âme qui exulte.

Les jours où le corps est en vrac,
C’est une nouvelle chute, tout se détraque,
L’espoir s’en va en courant,
Le ciel s’assombrit en un instant.

Il faut apprendre à lâcher prise et ne rien lâcher.
Il faut apprendre à se battre et déposer les armes.

C’est si difficile et je l’avoue,
Je suis parfois terrassée, à bout.
Et là, je voudrais juste des bras aimants,
Juste des bras bienveillants,
Qui me dirait, repose-toi,
Respire, je suis là,
Sans discours, sans jugement,
Juste dans l’amour de l’instant.

Kathy B.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s