« La maladie chronique est l’expérience même de la contradiction, l’expérience du conflit entre une tendance au chaos et à l’usure, et la résistance, l’inventivité d’un malade qui cherche à y nicher une vie supportable et à y insuffler espoir et liberté. C’est l’épreuve d’une double vie imposée »
Céline Lefèvre – le Monde 19.08.18

C’est exactement cela !

Les jours où les maux sont comme dilués,
L’espoir renaît, comme un souffle de printemps,
C’est une lumière qui s’allume,
Une renaissance de l’âme qui exulte.

Les jours où le corps est en vrac,
C’est une nouvelle chute, tout se détraque,
L’espoir s’en va en courant,
Le ciel s’assombrit en un instant.

Il faut apprendre à lâcher prise et ne rien lâcher.
Il faut apprendre à se battre et déposer les armes.

C’est si difficile et je l’avoue,
Je suis parfois terrassée, à bout.
Et là, je voudrais juste des bras aimants,
Juste des bras bienveillants,
Qui me dirait, repose-toi,
Respire, je suis là,
Sans discours, sans jugement,
Juste dans l’amour de l’instant.

Kathy B.

18 réflexions sur “Double vie.

  1. Je dis en substance qu’un Amour décevant, ce n’est pas de l’Amour. Il s’agit plutôt de sentiment. L’Amour lui ne sait, ni ne peut être décevant…..
    Synchronicité, donc que cette évocation de cette mémoire et de ce que nous brassons là, depuis le début en commentaires sur cette foisonnante expression substantielle présente sur votre blog…
    Vous verrez que ce traumatisme, pour peu qu’il ne soit pas refoulé définitivement va apporter un cortège de compréhensions… J’en formule le Voeu de tout mon Coeur…., de mes pensées,
    Miss Toccata, j’ai commencé, j’y reviens donc avec une clé de lecture…telle que confiée là….

    Aimé par 1 personne

    1. Alors je ne pense jamais avoir vécu de véritable amour … Oui, en effet c’est une belle synchronicité, je travaillais sur moi depuis un bon moment déjà. Il,m’est impossible de refouler ce traumatisme, en fait c’est bien ce qu’a fait mon esprit jusqu’à hier et je comprends avec plus de clarté énormément de choses, d’actes etc … Si vous commentez sur Miss Toccata il serait gentil de ne pas évoquer ce traumatisme … Je ne l’ai dit qu’à vous, pourquoi ? Je ne sais pas …

      Aimé par 1 personne

      1. Votre confiance et ce message est donc reçu comme un Trésor, sachez-le, c’est ainsi que je le reçois. Cen’est pas anodin, c’est pourquoi j’ai évoqué la Synchronicité au sens des Annales Akashiques, si vous voyez et savez de quoi je parle….
        A mon sens et ce que j’en vis et réalise. Un ne vit pas « un » Amour, même si je sais bien que c’est ainsi dans le langage courant…, par coutume de dire… On vit l’Amour, on est dans le flux de l’Amour, c’est un action de vivre que l’on ne peut s’approprier, c’est à la fois la Mort et la Vie… Mais oui on rencontre une ou des personnes avec qui vivre l’Amour…
        Je suis moi également en trais d’écrire une sorte d’autobiographie su ce sujet là, de la réalisation personnelle et effectivement, cela passe par des personnes….., mon écrit est ancrée dans la chronologie de rencontres de personnes avec lesquelles l’Amour s’est manifesté et se manifeste encore. Et on croise là encore les Mémoires Akashiques dont chacun de nous est autant acteur que porteur et détenteur pour le coup de par ce patrimoine de nos cellules….

        N’ayez aucune crainte pour Toccata et la discrétion,
        P.S.: je suis sensible à la nature de chacune de vos réponses, je pense à vous,

        Aimé par 1 personne

      2. Oui je sais ce que sont les annales Akashiques. Je connais l’amour bien sûr, dans mon coeur qui est plutôt l’amour universel pour tous et toutes choses. Avec l’autre, je crois que je ne suis pas laissée aimée,persuadée qu’ils me comprenaient pas, mais je ne comprenait pas moi même .. Tout prends son sens !
        Merci de votre intérêt et de votre empathie …

        J'aime

      3. Oui, il s’agit effectivement de Libertés à vivre l’Amour à deux, Liberté et affranchissement complet total et sans réserves aucune de toutes les barrières et limites de soi-même avant tout, une sorte/forme d’abandon, oui le terme laisser-aller convient bien, même si cela ne fait pas tout et entre deux être comme au sens universel, oui, c’est toujours ce même Amour effectivement, la même Source… Vivre celui çi humainement, nécessite d’y aspirer profondément, puis tout vient à point….

        L’empathie, oui, je voulais l’évoquer en mon précédent commentaire… C’est un intérêt, c’est aussi un attrait sensible…

        Aimé par 1 personne

      1. Se battre et déposer les armes, oui, et vivre l’Instant et cette somme folle de l’énergie du vivant qui réside en nous, mais de par chaque cellule, de par chaque particule du Cosmos dont nous sommes emplis autant que de par cette vie dont nous sommes partie prenante et qui est constituée de l’énergie même du big-bang. Nos cellules sont porteuses de cela, de cette Force. La mémoire de nos cellules, pourvu que l’on y porte et prête attention parle de cela, contient cette Énergie vitale de l’Origine. Ce qui fait que nous sommes en vie et nés, un jour… Mais, oui, mieux vaut essayer de déterminer la couleur de ces cellules et apprendre à compter les poils de nos gènes…

        Aimé par 1 personne

      2. Oui, je sais, j’ai conscience de cette énergie vitale, du fait que dans nos cellules résident les étoiles et tout l’univers ! Mon soucis est justement de retrouver cette énergie qui m’a déjà habitée. La particularité de ma maladie est que toute mon énergie est brûlée, bouffée par cet « allien » dans mon corps !

        Aimé par 1 personne

      3. Comme ce que vous écrivez et exprimez là fait mal !!! Oui, je vois très bien, comment cantonner l’Alien à sa place, en lui offrant même de vivre sa vie et Vous la votre… On parvient à trouver des aides très utiles appropriées, adaptées…..

        Aimé par 1 personne

      4. Effectivement je pourrai lui laisser une place, s’il me laissait la mienne, tout comme je laisse sa place à la douleur avec laquelle je peux vivre. Je n’ai pas encore trouvé la personne appropriée pour m’aider et pourtant j’ai essayé divers thérapeutes, médecins, des meilleurs aux plus saugrenus … Vous me disiez être réfractaire à l’énergétique, moi je suis plus qu intéressée par cela. Bien sûr il y a nombre de charlatans, oublions les … c’est une pratique ancestrale et il serait temps que les médecins aient une approche globale du corps, physiologique, psychologique et énergétique.

        Aimé par 1 personne

      5. Il est des personnes, il est aussi des techniques, intéressantes. Je suis réfractaire au charlatanisme, oui, de l’énergétique,. Je suis très sensible, oui au chamanisme et aux énergies guérisseuses. De mes problèmes de santé, je n’ai connu d’apaisement que par l’effet de médecines « douces et/ou thérapies alternatives, basées sur le Corps et ses capacités à trouver les réponses par soi-même. Et c’est en moi et en l’Amour que j’ai trouvé les chemins de la réalisation. La poésie, les lectures ont beaucoup contribué au résultat. Je n’ai pas été soigné par l’effet de médecines « douces et/ou thérapies alternatives, mais elles m’ont beaucoup amené à des introspections bienveillantes et efficaces pour l’identification et la mobilisation des ressources personnelles.

        Aimé par 1 personne

      1. Disons que j’ai commencé à déguster très tôt, jeune, c’est donc formateur…. Mais en en découvrant et explorant le plaisir que la souffrance m’est apparue toxique, vaine et stérile. La Joie a mis la Paix en évidence. L’amour a tout transformé, notamment la souffrance

        Aimé par 1 personne

      2. Un Amour décevant, c’est tout sauf l’Amour, b*n’est ce pas! J’ai connu oui, la souffrance à se taper la tête contre les murs au sens propre du terme. Les antalgiques et autres opiacés ne pouvant rien apaiser. La souffrance plus insidieuse, lancinante, permanente, je vais dire que c’est mon quotidien, mais il faudrait en parler plus avant, plus en détail et quel intérêt! Au bilan je ne prends en compte par choix et non par déni ou par défaut que le Présent et son intensité, sa Réalité. ‘est un choix et pas du bonheur.
        A propos d’Amour, j’écrivais ce matin au réveil brut de décoffrage, ceci: « Je suis dedans toi, et ces traces sont les Parfums et les Fleurs de Notre Amour, du Présent de chaque instant que nous fleurissons… De Nous, il n’y aucun passé, aucun futur, il n’y a que la Réalité de l’Instant Présent Éternel ». Je comprends que l’on puisse souffrir de vivre, souffrir de mourir, souffrir de vivre l’Amour comme un bonheur, mais à mon avis, il s’agit d’autre chose que la vie, autre chose que l’Amour, autre chose que la Mort…..

        Aimé par 1 personne

      3. Je ne sais pas si j’interprète bien vos mots, la journée a été hardue … Chez moi il y a autre chose en effet, c’est revenu clairement aujourd’hui, seulement aujourd’hui, mais enfin aujourd’hui, avec l’aide de mon thérapeute … J’ai revécu le viol que j’avais subi a l’âge de 6/7 ans environ, qui a été d’une extrême brutalité … C’est cette saga intitulée Miss Toccata que je publie depuis quelque temps qui m’a conduite à cela, aujourd’hui j’en ai vu les détails les plus sordides, je l’ai vécu dans tout mon corps … Je l’écrirais sûrement bientôt. Bonne nuit Henri.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s