Je vous ai promis que j’allais revenir sur « les matins » de Miss Toccata.

Au fur et à mesure des années, Miss Toccata s’est couchée de plus en plus tard … Chaque nuit, elle attends d’être épuisée pour aller jusqu’à son lit. Son cher psy appelle cela un décalage de phase, moi je parlerai d’appréhension, de peur, mais bon … Chut, je ne vous ai rien dit, Miss Toccata n’en est pas très fière !

Donc, épuisée, elle va enfin se coucher vers cinq, six heures du matin, en se disant: « bon allez, quand faut y aller, faut y aller » … Mr Rufus rapplique aussitôt et ravi, commence sa sarabande. Vers huit heures du matin, elle commence à se reposer, une heure plus tard il en remet une couche, histoire qu’elle pense à lui, il fait encore quelques rappels ( il se prend pour une diva celui-là ! ), et elle se lève douloureuse vers quatorze heures ( je vous rappelle qu’il veux sortir, ça bouscule tous les muscles cette java ! ), . Elle dort un peu mais en pointillés bien serrés. Oui, elle n’est pas fière de se lever si tard, mais a t’elle le choix ?

Certains lui ont dit : « Tu n’as qu’à te bouger plus, si tu es plus fatiguée, tu dormiras ! ». Ah ben pensez-vous, elle a essayé, de ne pas dormir du tout. Mais plus elle est fatiguée, plus Mr Rufus se déchaine. D’autres personnes lui ont dit : « Vire-le, envoie le balader ! », mais si elle s’énerve, il s’énerve aussi, il entre en transe et elle n’a même plus le temps de reprendre son souffle !

Elle a bien compris que ce ne sont pas des solutions, parce qu’il y a quelque chose que Miss Toccata a appris, c’est comment son corps fonctionne … Elle en a fait des comparaisons, des prises de notes ! Elle est experte es tocs !

Mais revenons à nos moutons ^^^ ( ah oui, même compter les moutons elle a essayé !).

Résultat d’images pour moutons

Donc, elle va se coucher, il est cinq heures du matin. Elle met ses écouteurs avec une jolie musique douce. La musique, dit le proverbe, adoucit les mœurs ; pour elle ça adoucit la tête, l’aide à rester calme, à ne pas s’énerver, car comme on l’a vu plus haut ce n’est pas une solution … Et là, couchée, avec sa musique dans ses oreilles Miss Toccata parle à Mr Rufus. Elle sent bien qu’il n’est pas heureux pour donner des coups comme ça et pour vouloir s’épuiser dans cette gigue endiablée … Et elle ouvre grand son cœur et lui dit :
– « N’aie pas peur, je suis là pour toi, je vais bien finir par trouver comment t’aider. Veux tu écouter la musique avec moi ? « 
Bref, elle cherche à l’apprivoiser, comme un certain Petit Prince de ses amis le lui a recommandé.

Je vais vous dire un secret, parce que vous êtes des amis, c’est bien les amis, ça vous réchauffe le cœur les jours où il a froid … Il faut que vous sachiez que même si Miss Toccata est un peu toquée, elle sait bien que Mr Rufus est une part d’elle même. Il est une part sombre, coléreuse et effrayée, qui vocifère et s’agite en tous sens, cette part d’elle que peut-être elle n’a jamais montré … Et elle ne veut pas se battre contre cela, elle veut se battre pour elle, pour que toutes ces parts soient unies, qu’elle puisse enfin vivre une histoire d’amour entre elle et elle.

****

Publicités

6 réflexions sur “Miss Toccata – Episode 2.

  1. Toc,toc,toc… Comment vont Miss Taccota et M. Rufus aujourd’hui ? Au passage… J’aimerai prendre des nouvelles de Catherine Berthold ! L’artiste. Celle qui nous a régalé de ses écrits, de ces peintures et coups de crayons que nous n’avons pas oublié. J’aimerai également prendre des nouvelles… De ma Kathy ! Forte et fragile ; courageuse et volontaire ! Amicale et tendre. Celle qui a perdu son « Petit Yoda » que nous avions appris à aimer à travers elle. J’attends tous les jours qu’elle hurle sa peine pour la faire enfin sortir d’elle ! Miss Taccota et M. Rufus… Ne sont qu’une infime partie de ce qui définit la beauté de cette vie. J’aimerai tellement que chacune et chacun retrouve sa place et le fil de sa vie parce que Kathy nous a donné beaucoup d’elle dans l’expression que nous avons souvent partagé et qui nous ont aussi aidé à faire un bout de chemin. Taccota comme toc… Non. Une peine infini ; qui mérite d’être crachée. pour la libérer. Je t’aime moi Catherine Berthold

    Aimé par 1 personne

    1. Comme je t’aime toi ! Comme tu comprends bien … Oui il y a bien une peine à faire sortir, bientôt, très bientôt … Je sens que ça bouge, dans le bon sens … Certes je n’en ai pas fini avec Mr Rufus qui s’accroche mais plus pour longtemps je le sens … Petit Yoda est là pour m’aider à traverser cette épreuve … Pardon je suis émue … Mais comment ne pas l’être avec une amie telle que toi ! Pour l’artiste, elle a un autre défi à relever pour l’instant, celui de laisser vivre la part de lumiere en elle … Et là les tableaux seront pleins de couleurs et de joie …
      Merci, merci ma petite Martine de ce message qui me touche plus que je ne saurai le dire … ❤️

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s