Tout en elle la réduit au silence.

Ne la cherchez pas, vous ne la trouverez pas. Elle est dans un ailleurs dont peu de gens peuvent comprendre l’odeur, la moiteur, la teneur. On pourrait la croire hautaine, elle est en fait craintive, elle ne sait expliquer et elle a peur de déranger ; peut-être a t’elle juste peur de ce qui se trame en dedans, juste en elle ?

Elle a besoin de cet ailleurs, monde perdu entre les mondes, où seule avec elle-même, dans un silence assourdissant, elle lèche et panse ses indécentes plaies. Elle a déjà moins mal, certains jours le soleil perce même la brume de ce monde fossoyeur où elle doit abandonner toute résistance, accepter ce qui ne peut être changé, se laisser mourir enfin pour mieux renaître, Phoenix débarrassé de ses cendres.

Quand tout s’écroule, quand le Tout est intolérable, l’on se retrouve dans ce monde entre les mondes. Et là, avec patience, il faut reconstruire ce qui est cassé, pierre après pierre, rebâtir la maison qui vient de s’effondrer dans un séisme fracassant.

Ce sera une maison posée sur l’eau, toute vitrée, sans volets et sans clé. Un érable rouge, majestueux poussera en son centre, y diffusera sa belle harmonie. Le toit sera fait de parcelles de voie lactée. Les murs seront composés de nuages dentelés et laisseront passer les rêves argentés. La maison sera ouverte aux amis d’un jour, aux passants de toujours, où tous, autour d’un repas improvisé arrosé de vin de pays, pourront palabrer jusqu’aux confins du jour, de la vie, de philosophie, de poésie et puis d’amour.

Ne vous inquiétez pas pour elle.
Elle est occupée.
Elle reconstruit sa maison effondrée …

****

Merci pour votre amitié et votre fidélité.
N’hésitez pas à vous manifester et à commenter 😉
Kathy.

24 réflexions sur “Ailleurs …

  1. J’adore, ma Kathy ! Les mots ( qui me parlent tant) et ton aquarelle. Je la trouve magnifique; inspirée et inspirante.
    J’ai aimé lire qu’ il lui arrive de se sentir déjà mieux. Petit bout par petit bout, elle guérit, se reconstruit…
    Tu m’as fait penser à mon tout premier manuscrit, « La maison isolée », ou les pensées de SOlène..🙂 Le silence réparateur, la solitude choisie et donc bienfaisante… L’ombre parfois, parce que pas lumière sans…. Tu sais, ce sont , je crois, de grands moments. Cet ailleurs, là, où se trouve l’essentiel…
    Je t’embrasse bien fort, et te souhaite une douce nuit avec au cœur de beaux rêves. A bientôt ma Kathy. 💖

    Aimé par 1 personne

    1. Je vois que l’on se rejoint dans nos maisons respectives ! Oui ça va un peu mieux et j’en suis remplie de gratitude parce que comme tu le dis c’est un grand moment quand on est capable de voir ses peurs et de les dépasser … et là on peut rejoindre l’essentiel qui comme chacun le sait est dans le cœur 😉
      Belle et douce nuit à toi aussi ma chère Solène et à bientôt. ❤️

      Aimé par 1 personne

  2.  » La maison sera ouverte aux amis d’un jour, aux passants de toujours, où tous, autour d’un repas improvisé arrosé de vin de pays, pourront palabrer jusqu’aux confins du jour, de la vie, de philosophie, de poésie et puis d’amour. »
    Beaucoup de générosité et de convivialité dans la réminiscence que tu puises dans tes réserves pour réaliser tes rêves et chasser les nuages qui voilent le soleil qui alimente le foyer de ton âtre embrasée.
    Un message d’espoir bien illustré. Merci Catherine. Amitiés.

    Aimé par 2 personnes

  3. Il est des instants magiques que j’aime lorsque l’amie retrouve la force de reconstruire sa maison effondrée … Tes mots sont encore fragiles mais ils sont écris.
    Que j’aime lire Catherine: « Je le crois aussi, les graines sont semées et la douleur moins vive. »
    Douce soirée mon amie.
    Affectueusement a toi.

    Aimé par 1 personne

  4. Redevenir soi….Se convaincre qu’on peut le redevenir…même si certains jours on doute d’avoir déjà été…

    Être ailleurs…. Juste avec soi… N’est-ce pas la meilleure hospitalité qu’on puisse s’offrir?

    Mes salutations

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as raison Kleaude on peut douter d’avoir jamais été cette personne que l’on sent profondément en soi, dans cet espace du cœur. Mais si on peut la sentir, c’est qu’elle existe bien ! Il ne faut pas s’en convaincre mais y croire, il faut avoir la foi en soi … et en effet c’est une hospitalité voire même un cadeau que l’on s’offre …
      Salutations sincères et merci de tes mots.

      J'aime

  5. Quand il n’y a plus rien que des murs rongés, quand tout n’est que ruines, et qu’on se trouve au milieu de ce terrain comme accidenté, alors doucement, pas à pas, en puisant à l’intérieur de soi, on reconstruit, avec amour, patience, on reconstruit un espace à notre image, celle de ce nous perdu au fond de la terre et qui d’un coup nous apparait, lumineux, aérien, coloré. Un espace qui nous ressemble et qui rassemble l’essentiel.
    Cette solitude est nécessaire chère Catherine et tu l’écris divinement bien. Cette maison c’est seule de ton coeur qui retrouve ses couleurs, un coeur aimant et beau, un coeur riche. Un lieu de vie qui sera pleinement toi.
    Le dessin est superbe également.
    Douces pensées parisiennes pour toi.

    Aimé par 2 personnes

    1. Je vois que tu connais aussi cet ailleurs … En effet cette solitude est plus que nécessaire pour rassembler ce qui est l’essence même de la vie, nous n’avons besoin de rien d’autre. Merci de tes mots ma chère Marie qui résonnent en moi, tu as bien compris ce qui m’anime, merci aussi de tes compliments que j’accepte avec humilité.
      Tendres pensées pour toi.

      J'aime

  6. J’aime vraiment beaucoup ce texte : les graines de la reconstruction sont semées, je le sens, et même si les plaies restent vives, je sens déjà la différence avec les premiers écrits que j’ai lus en arrivant sur ton blog…
    Ta maison d’amour me fait penser à celle de Nougaro, ou de Francis Lalanne, ou encore une très belle de Vassiliu qui s’appelle justement ma maison d’amour.Elle est pleine de beaux symboles, l’arbre de vie, l’absence de clés, les parois de verre… La lumière y étincelle et je m’y sens déjà bien.
    J’espère être invitée un jour…
    Kisses sister of heart
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Aimé par 1 personne

    1. Je le crois aussi, les graines sont semées et la douleur moins vive. Merci pour les références pour la maison 🥰 ! Sais tu que j’ai été architecte ? Aujourd’hui j’ai envie de cette maison là et bien sûr que tu es invitée !
      Merci de tes mots doux et bisous ma sœur de cœur ❤️

      J'aime

  7. Ma douce amie, mon âme coeur, merci pour ce très beau texte que je sens écrit avec toute la force de ton coeur, sorti du plus profond de tes entrailles, oserais-je dire de tes tripes ?
    Je suis admirative devant ta détermination et ton courage, tu as subi tant d’épreuves douloureuses… cent fois tombée et cent fois relevée !
    Cette maison de cristal te renvoie à ton premier métier l’architecture. Tu rebâtis ta vie pierre après pierre mais cette demeure sera lumineuse, transparente, accueillante et pleine d’amour.
    Ne m’oublie pas quand tu seras prête à pendre la crémaillère… j’arriverai avec un énorme beaucoup de fleurs et une très bonne bouteille. Ben oui, tu n’aimes le chocolat 🍫😉
    Je t’embrasse très fort. 🥰❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Ma belle âme cœur, oui j’essaie d’écrire avec le cœur et les tripes, tu peux le dire. Je regarde le tien de cœur et je me dis que tu as fait un sacré bout de chemin aussi ! Sois admirative aussi de e que tu as accomplis 😊 C’est vrai que de dessiner cette maison m’a rappelé que j’étais architecte et que je pouvais aussi être architecte de ma vie … Quand je serai prête tu seras la première invitée, n’en doute pas et nous ferons une belle fête 😉
      Je t’embrasse de tout mon cœur 🥰❤️

      J'aime

  8. On ne prend pas assez le temps de construire la maison qui nous habite, celle qui accueillera notre âme..
    Elle sera belle la vôtre, Catherine, parce que vous l’aurez rebâtie avec un coeur neuf, débarrassé de ses souillures.
    Ce texte est magnifique ! Et le dessin tellement lumineux !
    Merci pour toute cette beauté des mots et des traits que vous nous offrez.
    Ils sont d’autant plus précieux qu’ils sont le reflet de votre histoire..
    Cordialement,
    Patricia.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s