Au commencement nous naissons, innocents,
Pas de haine, de ressentiment chez les enfants,
Mais des rêves plein la tête, et de l’amour,
L’enfant est amour infini, pur, sans détour.

Et puis en grandissant nous oublions tout ça,
Pour une carrière, plus d’argent, une carte Visa,
Et l’on oublie les rêves, les étoiles, l’Amour,
On oublie la lumière de l’Etre, et ses contours.

Alors réapprenons à écouter cet enfant enfoui,
Il faut le silence pour entendre ces petits bruits,
Pour redonner du sens, retrouver son essence,
Avec l’eau, l’air, la terre, redécouvrir nos sens !

Et aussi redonner une chance à nos rêves,
Sentir en nos corps, ce bel éveil, tel Ève,
S’éveiller en conscience, s’éveiller à la beauté,
Ouvrir les yeux, ouvrir son cœur à la bonté.

Et alors en vos corps vous sentirez, 
Cette chaleur, cette lumière émaner,
Dans vos cœurs grandissants, libérés, 
Cet Amour infini, universel vous vivrez !
****Ph 15_amour infini

Publicités

2 réflexions sur “Amour infini.

  1. J’aime beaucoup ton poème et ton dessin ou l’on voit cette femme transpercer par la lumière divine, par l’amour, elle semble s’élever vers les cieux.
    Je regrette que nous ne puissions garder notre innocence d’enfant, si pure, pleine d’amour. Il faut parcourir un sacré chemin et un chemin sacré pour retrouver cette âme d’enfant et enfin se sentir bien, epanouie, heureuse et plein de promesses pour l’avenir.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s