Être femme.

Être femme.

Ph 25_être femmeIl est si difficile aujourd’hui d’être femme,
On en perdrait presque un bout d’âme,
Il en faut toujours plus, savoir être parfaite,
Travailler et briller, pas droit à la défaite.

Pourtant tant de femmes brisées, cassées,
Pourtant tant de femmes aux corps blessés,
Qui n’a connu de femme comme à l’agonie?
Chacune un jour en son cœur meurtrie …

Savez-vous quelle magnifique femme elle est?
Sans elle, sans ses racines sacrées, pas de fierté!
Marchez la tête haute, vous toutes belles femmes,
Vous êtes le courage, vous traversez les flammes !

Chaque jour vous aimez, le meilleur vous révélez,
Chaque jour, là, vous aidez l’homme à se relever,
Et encore vous vous sentez parfois coupable,
De n’en pas assez faire, se sentir incapable !

Elle est pour lui douceur et puis aussi caresse,
Elle le nourrit de son calme, de sa tendresse,
Et elle pardonne, et puis aussi elle donne,
Tout ce qu’elle peut, tout, telle la Madone !

Voici ce que sont ces femmes, elles sont féminité,
Elles sont la paix, pas de guerre, quelle absurdité,
Pour les enfants qu’elles portent, elles sont divinité,
Alors vous ne pouvez que les aduler, … les aimer !
****

Sois polie …

Sois polie …

Une fille ça porte des robes et des couettes,
Surtout tiens-toi droite, sois sage et proprette,
Sois polie, pas de bruit, sois jolie, dis merci,
Moi je voulais juste être moi, un peu en vie …

Une femme doit être parfaite, faite le ménage,
Femme d’intérieur, souriante … et le repassage,
Sois polie, pas de bruit, sois jolie, dis merci,
Moi je veux juste être femme, vivre mes envies …

Je suis comme marquée au fer rouge,
Par ces dogmes stupides, je vois rouge,
Quand encore aujourd’hui on me dit,
Sois polie, pas de bruit, sois jolie, dis merci …

Je vais faire du bruit à en décoiffer les nonnes,
Et crier, crier fort à faire pleurer les autochtones,
Danser autour des arbres et embrasser le ciel,
Rire sous une pluie d’étoiles, la vie est belle!

Et aimer à la folie, encore et toujours,
Aimer mon prochain et le passant du jour,
Aimer mes amis et mes enfants passionnément,
Aimer parce que c’est bon et bien, infiniment …

**** Ph 20_sois polie

Jolis mots.

Jolis mots.

Ph 47_les jolis motsCe  n’est pas grand chose un joli compliment,
Juste un petit, minuscule, de temps en temps,
ça vous illumine la journée, simple, tu es jolie,
C’est comme des confettis de joie, ma chérie …

J’en ai manqué de ces jolis mots là,
Ceux qu’on dit, juste à ce moment là,
Pour être gentil, parce qu’on aime ça être gentil,
Pour elle et lui, le remercier d’être comme une île.

Oui certains sont des îles, des oasis dans la vie,
Et il faut le leur dire, pour qu’ils restent là, en vie,
Parce que ça ne coute rien et que c’est bon,
Un mot gentil, c’est doux, une caresse, un don !
****

Artiste inspirée et inspirante.

Artiste inspirée et inspirante.

Je veux vous parler ce soir de Sophie Fievet, ma petite  sœur de cœur.

Sophie est une si belle artiste, inspirée et inspirante, guidée tant dans ses tableaux que dans ces textes. Nul ne peut rester insensible à cette belle âme, qui vous fera découvrir son chemin spirituel de femme passionnée.

Merci Sophie de ces beaux instants que tu nous offres.

Retrouvez-la sur sa page :
http://www.facebook.com/Couleurs-de-l-âme/

Sur son site internet :
http://www.couleursdelame.com/

Si belles femmes !

Si belles femmes !

Je trouve qu’il y a tant de femmes si belles,
Belles en  dedans,  des fées  avec  des ailes,
Courageuses, si  courageuses face à leurs cassures,
Relevant la tête, oui toujours, face à leurs blessures.

Je  vous aime  mes belles,  qui  malgré  l’adversité,
Savez encore comme il est bon de donner, d’aimer,
Votre douleur à toutes, si dure, si pleine est mienne,
Vivez  tout  cela, traversez  vos  déserts  sans  haine.

Parce que c’est la clé, pardonnez pour vos malheurs,
Et vous toucherez au Divin, à l’essence même du cœur,
Profitez  de  l’instant présent, juste  ici,  mes  belles,
Ainsi vous deviendrez femmes déesses et éternelles !

                  Ph 16_si belles femmes

Merci …

Merci …

Lentement le jour décline, gracieux il s’incline,
Ce jour va mourir,  j’y sens une présence divine,
Le bleu rougeoie, s’engourdit, la lumière décroît,
Demain renaitra-t’il, me dis-je avec effroi ?

Le soleil tire sa révérence,
La lune essaie un pas de danse,
Une à une, les étoiles s’éveillent,
Le ciel s’émeut de ces merveilles.DSC_0403

Une musique légère résonne,
Au loin un carillon qui sonne,
Le jour se meurt, politesse à la nuit,
Encore un jour en vie, parcelle d’infini.

Et le miracle persiste, le ciel va s’éclairer,
Le jour va s’allumer de ses rayons dorés,
Et tout renait, dans cette lumière perlée,
L’aube s’étire de ses langueurs diluées.

Merci, je suis encore là,
Merci, de ces merveilles ci-bas,
Merci, de cette beauté là,
Merci, de ce nouveau jour, halleluia !

****

Je suis femme.

Je suis femme.

En hommage aux 19 femmes brûlées vives en place publique en Irak.
****

Je suis Française et Afghane,
Je suis chrétienne et musulmane,
Je suis noire, blanche, ottomane,
Je suis tout cela et plus, je suis femme !

Je suis femme de tous les continents,
Dévastée par la noirceur, j’ai mille ans,
Annihilée par la frayeur au fil des ans,
Femme qui enfante des hommes de tout temps.

Toutes ces femmes …
Voilées,
Violées,
Frappées,
Excisées,
Piétinées,
Niées,
Tuées.

De partout, levons-nous, relevons la tête,
Soyons fières, guerrières et plus muettes,
Crions-le au monde, qu’enfin on nous respecte,
De la mort, la douleur, éloignons donc le spectre !

Mes yeux ont l’éclat brûlant de la prière,
Je suis ces filles, ces sœurs, leurs mères,
Quand nous laissera t’on faire la paix,
Et si enfin les hommes nous aimaient ?
****
Ph 6_je suis femme