Une maladie étrange, vicieuse bouffe ses nuits,
Dans ses bras, ses jambes, court comme un bruit,
Un bruit qui enfle, explose, partout, sans accalmie,
Elle est fatiguée, voudrait un silence, un tout petit.

Et cette maladie bouffe de douleurs ses jours,
Mal partout, dedans, sur le pourtour et alentour,
Elle n’arrive plus juste à accueillir, accepter,
Elle aimerai juste un instant se poser, se reposer.

Tu vas te calmer et respirer, vas-y respire,
Il y a pire que toi, il y a toujours bien pire,
Arme toi de courage, calme donc cette rage,
Demain, jour nouveau, ton corps sera plus sage !

Et continuer à t’aimer, vivre en conscience,
Se dire tu vas y arriver, oublier la souffrance,
Tu es actrice de ta vie, alors vis-la cette vie,
Patience l’Univers va t’aider, dis-lui juste merci !
****
Ph 48_solitude

Publicités

2 réflexions sur “Souffrir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s