Ils se sont rencontrés au détour d’une page,
Ils avaient tous deux déjà un certain âge,
Lui , blasé, écorché, ne croyait plus en rien,
Elle, si fatiguée, n’attendait, non, plus rien.

Il a pris sa main dans la sienne,
Elle la lui a abandonnée, sereine,
Sa grande main à lui était réconfortante,
Sa petite main à elle était toute confiante.

Il se sont aimés la première fois sans penser,
Sans penser au lendemain, juste un peu s’aimer,
Et puis lentement se sont installées l’alchimie, la magie,
Lentement s’est installé un commencement de vie.

Elle est fille de la lune, la terre, nocturne,
Il est fils de la lumière, le soleil, diurne,
Ils vont à deux déshabiller les vieilles habitudes,
Pour se parer ensemble de nouvelles certitudes.

L’amour est là, puissant, qui cogne en leur cœur,
Il est comme eux, beau, sincère, fait de douceur,
Ils se sont rencontrés au détour d’une page,
Ce soir ils écrivent l’espoir de l’amour comme langage.
****

img_2494

Publicités

4 réflexions sur “L’amour comme langage.

  1. « Fille de la lune et fils de la lumière » j’adore, cela vous va si bien 😊. Magnifique poème qui nous montre que la vie met face à face deux êtres faits pour s’aimer, ne jamais desesperer, laisser agir la magie. Je suis très heureuse pour toi, pour vous deux et contente de voir que tu t’es remise au dessin et à la peinture, c’est tres beau, si doux. Merci mon amie.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s