Toi, l’homme, mon âme sœur, je t’attends,
Fais vite, je t’en prie, parce que file le temps,
Viens, ne t’attarde pas en chemin, je suis là,
Toi aussi, je le sais, tu n’attends que cela !

Je te verrai de loin, de suite, d’instinct, je saurai,
Avant de te parler, avant de te toucher, je saurai,
Car nos yeux trouveront les cieux, la lumière,
Le temps va se suspendre, comme le ciel, la terre.

Je te donnerai tant de douceur, chaleur de femme,
Que tu seras bouleversé, aussi touché à l’âme,
Tu me prêteras ton épaule, qu’enfin je me repose,
Sur ta force, ta droiture, ta bonté, apothéose !

Toi, l’homme, mon âme sœur, je viens,
Ne te retourne pas, lâche la peur, les liens,
Ensemble de deux, nous ne ferrons plus qu’un,
Tu es là, enfin, viens et prends ma main …
****
Ph 53_l'âme soeur

Publicités

2 réflexions sur “L’âme sœur.

  1. Magnifique Kathy, comment ton âme sœur pourrait il résister encore à un si beau message d’amour ? Si un homme m’écrivait un si beau poème et me le sussurait au creux de l’oreille, je crois que je pourrais le suivre à l’autre bout du monde, sans même me retourner …
    Et ce couple enlace, lové dans un cocon d’amour, est juste merveilleux ! Merci à toi, tu me fais du bien ! ❤️

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s