Un jour elle l’aperçoit, elle ne l’attendait pas,
Tout se bouscule et … elle ne comprends pas,
Il prend toute la place en un claquement de doigt,
Le cœur bat la chamade, il est trop à l’étroit !

C’est comme une alchimie, c’est lui cette évidence,
Ils tournent dans cette danse et en sentent l’essence,
Et puis la fièvre monte comme un furieux volcan,
Et les corps s’embrasent comme un brasier ardent.

Puis doucement ils vont s’apprendre à petits pas,
Et se fondre l’un en l’autre, en un seul cœur qui bat,
Cette alchimie semble venir de loin, d’une autre vie,
Elle remercie et embrasse celui qui lui redonne vie.

Et leurs deux âmes s’enflamment, se mêlent,
Il est elle, elle est lui, plus qu’un, en ribambelle,
Cet amour est un joyau pur, sacré, une renaissance,
Qu’ensemble ils vont polir, jour après jour, avec patience.
****
DSC_0967

Publicités

4 réflexions sur “Les amoureux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s