Rediffusion, vous avez le choix, en mots où vidéo.
****

Être femme,
C’est se battre deux fois plus,
Parce que née sans phallus,
C’est porter les enfants,
Goûter à ses instants,
Et aimer être ronde,
Parce qu’elle porte le monde.

Être femme,
C’est parfois subir l’ignominie,
D’un plus fort, d’un père ou d’un mari,
Et vouloir mourir, en s’enfonçant sous terre,
En avoir si mal, si honte, en perte de repères.
C’est entre le boulot, le linge et la vaisselle,
Vouloir s’envoler haut, voler à tire d’ailes.

Mais être femme,
C’est, après être tombée les genoux écorchés,
Vouloir se relever, se redresser, fière, sacrée,
Se dire que plus jamais elle ne sera bafouée,
Et choisir avec qui et quand elle veut aimer,
C’est enfin Soi, se respecter,
Ne plus jamais subir l’assaut,
De celui qui fût son héros.

Elle est femme,
Au-delà du miroir de son âme,
Enfin elle se sent belle,
Pas pour lui, juste pour elle …
Et refermer ses cicatrices,
Non chéri, ce n’est pas un caprice,
Prendre sa vie en mains,
Pour de beaux lendemains.

Elle est femme,
Oui, elle se redresse fièrement,
Et va humer la mer, la terre, le vent,
Pour enfin vivre comme elle l’entends,
Et se draper de blanc …
****

13 réflexions sur “Être femme.

  1. J’aime beaucoup votre peinture, c’est ce qui m’a fait venir sur votre blog par hasard.
    La « vidéo poésie » est une bonne idée à mon sens. En vous écoutant j’ai eu l’impression de vous voir, vous connaître. Peut-être au travers d’une certaine souffrance, servitude.. Être femme dans ce monde d’hommes dominants..
    Moi, déjà tout petit, avant que cette différenciation des sexes ne soit relevée, ou plutôt, martelée par les adultes.
    Je me surprenais à préférer la compagnie des filles aux garçons.
    Plus tard, en même temps que la poésie, j’ai découvert cette grâce et cette légèreté qu’on ne trouve pas chez les hommes. L’expression des sentiments vivants et le libre cours aux émotions.
    Avec les femmes, on peut parler plus facilement avec son cœur.
    Et puis c’est rare quand elles parlent de football !
    Au plaisir chère Catherine !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir CHumain. Merci d’être passé, d’apprécier et de commenter, je ne peux qu’en être touchée ! La vidéo poésie, ou la poésie racontée m’est venue comme une évidence à cause de mon fils. Certains préfèrent lire, ont une mémoire visuelle, mais d’autres ont une mémoire juste auditive, comme mon garçon et j’ai fait cela pour eux, même si cela demande un énorme travail supplémentaire …
      Et vous avez raison, la société ne laisse pas ou trop peu la possibilité aux hommes d’exprimer leurs émotions, je trouve cela injuste ! Et puis il y a une chose qui est certaine, c’est que je ne parlerai jamais football 😄
      À bientôt et encore merci.

      Aimé par 1 personne

  2. Beaucoup d’hommes voudraient être femmes mais ils n’y arriveront jamais…jamais… Ma mère,ma femme,mes filles, mes tantes, mes nièces, mes amies sont femmes. Ton regard les rend plus belle et la vie ne peut être qu’agréable avec la femme que tu décrits. Bonne soirée Catherine et merci pour ce très beau poème.

    Aimé par 1 personne

  3. C’est magnifique Catherine.
    Tes mots sont si justes. Le monde a une définition de la femme. Mais la femme est si différente de ce que le monde pense. Elle se découvre au fil des rencontres, elle apprend sa force, et c’est quand elle prend conscience de son identité, de sa vérité, qu’elle prend confiance que la lumière jaillit d’elle.
    Je t’envoie d’affectueuses pensées. Merci

    Aimé par 1 personne

  4. Je disais donc, rien que pour ça, porter le monde, je prends.
    Et puis, oui, bien sûr, se sentir belle, pas pour lui, pour elle…. aller humer la mer, la terre, le vent…. vivre comme elle l’entend….
    Et comment ! Libre et independante. Mais….
     » On ne nait pas femme, on le devient ». Ton beau poème que j’ai tour à tour lu puis écouté sans en perdre une miette m’a bien sûr fait penser à cette phrase de « Le deuxième sexe ».
    C’est un long chemin semé d’embûches, mais une fois libre et independante… qu’on a appris à s’aimer, faire les choses pour soi-même ( non pas pour lui, l’homme)…. alors qu’est-ce qu’on est bien !
    Toute belle journée à toi, Cathy. Bisous bisous et à bientôt. Au plaisir de te lire.

    Aimé par 1 personne

    1. Tu m’a bien fait rire avec ton commentaire a épisodes 😄
      Être ronde, j’ai tellement aimé cela, mais nous ne sommes pas faites que pour mettre des enfants au monde. En effet, on devient une femme quand on sait, que l’on comprend que l’on peut être libre et indépendante pour soi même … Et oui, alors on est bien !
      Merci Solène et belle fin de journée à toi. Bisous.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s